Que choisir, un reflex ou un hybride ?

reflex canon, eos 700D

Un reflex haut de gamme peut-il être concurrencé par un hybride ?

Aujourd’hui, les reflex progressent à grand pas. De plus en plus de choix, de plus en plus de performance. C’est la progression à grands pas des appareils reflex.  Plusieurs marques tendent vers le 24×36 et proposent au moins 4 boitiers dans les modèles haut de gamme. De l’appareil plus abordable comme le Canon 6D ou le Nikon D610 ou D750 au modèle le plus pro comme le Canon 5D Mark III, le 5DS, le 5DS R, le 1D X, le Nikon D810, le DF ou le D4S, les reflex 24×36 vous offrent des qualités qui n’ont plus rien à envier à l’argentique. Des images très riches en détail, des détails d’une grande finesse, un superbe arrière-plan flou, le 24×36 apporte des qualités d’images inégalées. Les reflex ont pourtant des concurrents très sérieux aujourd’hui : les hybrides. Plus petit, plus léger, plus transportable, l’hybride est un boitier tout aussi performant où l’on peut choisir ses objectifs. De plus en plus de modèles existent et les marques vous offrent un large choix aussi bien dans les boitiers que dans les optiques. Les hybrides haut de gamme offrent les mêmes possibilités de réglages que les reflex, avec les mêmes accès très rapides et les doubles molettes pour travailler facilement en manuel. Tout est pensé de manière à nous rendre agréable l’utilisation du boitier tout en s’allégeant au maximum.

hybride, canon

hybride, canon

Le viseur est presque la chose qui pourrait mettre un frein à l’achat d’un hybride pour une certaine catégorie de personnes. Pour ceux qui ont toujours eu l’habitude d’un viseur optique, passer à un viseur électronique n’est pas du goût de tous. Et pourtant, les hybrides haut de gamme possèdent des viseurs de plus en plus fluides, avec un temps de latence très minime et une définition de plus en plus poussée. Je vous engage à venir tester les viseurs d’unOlympus OM-D E-M5 Mark II ou d’un Fuji X-T1 et vous vous rendrez compte de leur confort. Surtout que ces viseurs ont un avantage énorme par rapport au viseur optique : les réglages que vous effectuez avec un hybride sont visibles de suite dans le viseur ou sur l’écran. Une aide extraordinaire pour ceux qui aimeraient travailler en manuel et qui n’ont jamais osé jusque-là !

A votre avis, quels sont les hybrides qui pourraient remplacer un reflex haut de gamme ?
Plusieurs marques n’hésitent pas à redoubler d’ingéniosité pour rivaliser avec les grands. Sony, Olympus, Fuji font partie des meneurs. Sony va jusqu’à concurrencer les reflex 24×36 en proposant 4 hybrides 24×36, le Sony A7, le A7II, le A7S et le A7R. Les images sont tout aussi détaillées, la mise au point est très rapide, le bruit est maitrisé et la gamme dynamique est large. Les possibilités de réglages sont multiples comme sur un reflex. Les commandes sont rapides et intuitives. Si on regarde de près la fiche technique d’un Sony A7R, ce boitier est équipé d’un capteur CMOS Exmor Full Frame sans filtre passe-bas. Ce capteur donne des détails incomparables aux photos. Il dispose d’un AF à détection de contraste sur 25 points et d’une prise de vue continue à 4 vues par seconde. Avec ce boitier, vous obtenez des photos de la même qualité que si vous les aviez prises avec un reflex. Par contre, vous avez soulagé votre dos de quelques grammes, voir kilogrammes à porter. On n’oublie pas pour autant le confort, la prise en main reste très agréable pour ces boitiers. Ils sont, certes, plus petits, plus légers, cependant les hybrides haut de gamme ont une construction solide et bien pensée.

hybride, sony

Sony vient de sortir un nouvel hybride, l’A7 II, doté de nouvelles spécificités et offrant toujours plus de performances. Toujours équipé d’un capteur CMOS Exmor Full Frame, il dispose d’un AF à détection de phase sur 117 points et d’une rafale à 5 images par seconde. Sony instaure sur ce boitier une stabilisation sur 5 axes, une stabilisation déjà bien connue sur les hybrides Olympus. Cette stabilisation permet de réaliser des images nettes même à basse vitesse, de conserver un plan stable en vidéo tout en vous déplaçant ou encore d’utiliser des téléobjectifs sans crainte de flou de bougé.

Et si on nous demandait : que valent les objectifs Sony? Comme pour chaque marque, vous avez des premières gammes d’optiques et des objectifs pros. Les objectifs pros sont généralement estampillés de la marque Zeiss. De la focale fixe (28mm f/2, 35mm f/1.4, 90mm f/2.8) au zoom (16-35mm f/2.8, 24-70mm f/2.8), la gamme est assez large pour trouver l’objectif que l’on affectionne le plus, et surtout, en fonction des sujets que vous aimez traiter en photo.

Y a t-ils d’autres hybrides qui concurrencent les reflex haut de gamme ?

Faites une simple photo avec un Fuji X-T1 et vous ne voudrez plus quitter cet hybride. La gamme d’objectif chez Fujiest d’une qualité incontestable. Un large choix de focales fixes (14mm f/2.8, 18mm f/2, 23mm f/1.4, 27mm f2.8, 35mm f/1.4, 56mm f1.2) ainsi que des zooms pros (16-55mm f/2.8, 50-140mm f/2.8) démontrent rapidement que Fuji veut s’adresser à des connaisseurs, à des experts. Le Fuji X-T1 est équipé d’un capteur APS-C X-TRANS CMOS II, un capteur ultra-performant. Ce capteur lié aux optiques Fuji vous donne des photos d’un piqué incomparable. Et même si le capteur n’est pas au format Full Frame, le résultat obtenu est tellement bluffant qu’il est difficile de se dire si cette photo a été prise avec un hybride équipé d’un capteur APS-C ou pas. Seule la profondeur de champ n’est pas maitrisée de la même manière mais encore une fois, Fuji sort son épingle du jeu en proposant des optiques ultra-lumineuses. Pour des portraits, équipez le Fuji X-T1 du 56mm f/1.2 et vous obtiendrez des photos avec un bokeh magnifique. Bénéficiant d’une protection contre la pluie et la poussière, le Fuji X-T1 est conçu comme un reflex. Des commandes rapides avec le sélecteur de vitesse, le sélecteur des sensibilités, le correcteur d’exposition, la bague de diaphragme, tout se trouve à disposition pour que les réglages se fassent rapidement. Le X-T1 dispose d’un AF hybride intelligent avec 49 collimateurs et d’une prise de vue continue à 8 images par seconde. Et pour ceux qui ont connu les films Fuji, la Provia, la Sensia, la Velvia, qui aimaient le rendu de ces films, Fuji nous fait revivre les tons de ces films en intégrant la simulation des anciennes pellicules argentiques.

hybride, Olympus-E-PL3

Olympus vient, également, concurrencer très largement les reflex. Avec son OM-D E-M1 et son E-M5 Mark II, Olympus propose aux pros 2 hybrides ne déméritant pas. En effet, les performances sont dignes d’un reflex et toutes les possibilités de réglages sont accessibles très rapidement. Vous pouvez faire vos réglages sans quitter le viseur car les 2 molettes sur le dessus du boitier vous permettent de régler votre ouverture et votre vitesse. De plus, simplement en basculant la touche située à côté du viseur en position 2, vous pouvez paramétrer les 2 molettes pour changer la sensibilité ou la balance des blancs par exemple. Ce boitier est conçu pour que l’utilisation soit la plus intuitive et la plus pratique pour un expert. Des boitiers résistants en alliage de magnésium, des boitiers tropicalisés, les hybrides Olympus ont tout du baroudeur. Olympus propose aussi une gamme d’objectifs tropicalisés comme le 12-50mm f/3.5-6.3 ou le 12-40mm f/2.8. Ils disposent de la stabilisation sur 5 axes, la grande découverte d’Olympus tant copié aujourd’hui par bon nombre de marque, et pour cause, c’est le meilleur stabilisateur jamais conçu à ce jour. Ce boitier regorge de possibilités en tout genre. Si vous souhaitez une image détaillée, l’E-M5 Mark II dispose d’un mode haute résolution en 40MP. Il capture 8 photos et les fusionne en une seule. Il dispose aussi d’une grande réactivité, son AF à détection de contraste sur 81 points et sa rafale à 10 images par seconde offrent de réelles performances pour un pro.

Pour conclure, il faut accepter que les choses changent, et les hybrides viennent concurrencer les reflex, n’en déplaisent aux puristes. Cependant les mentalités doivent encore évoluer car pour beaucoup, un pro qui arrive avec un petit appareil fait moins sérieux que s’il vient avec une valise remplie de matériel. Et pourtant, pour faire changer les idées préconçues, il suffirait juste de montrer les photos obtenues.

Par photographe professionnel